Izumi Nakamitsu en visite à Lomé

Izumi Nakamitsu en visite à Lomé

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Togo vient encore de donner la preuve de sa crédibilité. Sur la scène internationale et dans les couloirs des organismes ou des organisations à l’international, il reste un des meilleurs élèves de la classe. Et cela se prouve à nouveau avec la  visite dans la capitale togolaise de Izumi Nakamitsu, Secrétaire Générale adjointe des Nations Unies. La responsable onusienne est à Lomé depuis hier pour son premier déplacement en Afrique. Haut Représentant de l’ONU pour les affaires de désarmement, elle séjournera donc à Lomé du 4 au 6 juillet, où  elle a procédé à la réception officielle du nouveau siège du Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC).

Une visite qui à nouveau vient témoigner de la crédibilité du Togo auprès des instances internationales. Non seulement au regard des nombreux indicateurs de performance recensés mais surtout en raison des efforts engagés dans une gouvernance exemplaire et un climat propice à la démocratie et au bien-être social à travers le développement. Et qui surtout étonne depuis quelques années par sa capacité à se reconstruire et à changer, pour le meilleur en optant pour des résolutions de réussite. Au-delà d’une simple inauguration, c’est ce que viendra surtout constater Izumi Nakamitsu au Togo, un pays qui reste entièrement crédible aux yeux des responsables des Nations-Unies.

UNREC‘Je suis à Lomé pour remercier les autorités togolaises pour la très bonne coopération qu’elles nous apportent en abritant le siège du Centre Régional des Nations Unies pour la Paix et le Désarmement en Afrique (UNREC) ; car à partir de ce centre qui est basé à Lomé, nous menons nos activités de promotion de la paix et du désarmement dans tous les 54 Etats du continent’, a-t-elle déclaré à l’issue de l’entretien avec Komi Selom Klassou.

Mme Nakamitsu a participé dans l’après-midi à l’inauguration des nouveaux locaux de l’UNREC offets par l’Etat togolais.

Autre rendez-vous à son agenda, le lancement d’un projet de marquage et de contrôle des armes légères et de petit calibre. C 

‘J’ai indiqué au chef du gouvernement que les Nations Unies souhaitaient approfondir la coopération avec le Togo afin de faire davantage pour la paix et le désarmement en Afrique’, a expliqué la diplomate qui en a profité pour rendre un hommage appuyé aux Casques bleus togolais déployés dans plusieurs pays

L’UNREC a pour mission de fournir, sur demande, un appui aux initiatives et aux efforts menés par les Etats membres africains des Nations-Unies en vue de réaliser des mesures de paix, de sécurité, de contrôle des armes et le désarmement ainsi que pour remplir leurs obligations vis-à-vis des instruments internationaux relatifs au désarmement.  A cet égard, le Centre mène des actions visant à restaurer la confiance et à appuyer le renforcement du secteur de sécurité du désarmement, la démobilisation et la réintégration des combattants. 

Il existe deux autres centres régionaux pour le désarmement dans le monde, à Lima, au Pérou, pour l’Amérique latine et les Caraïbes et à Katmandou, au Népal, pour l’Asie et le Pacifique.