• Accueil
  • A Londres, Faure Gnassingbé s’entretient avec Boris Johnson

A Londres, Faure Gnassingbé s’entretient avec Boris Johnson

A Londres, Faure Gnassingbé s’entretient avec Boris Johnson

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

En marge du sommet mondial sur l’éducation organisé depuis le 29 juillet à Londres, le président Togolais Faure Gnassingbé s’est entretenu avec  le premier ministre britannique, Boris Johnson. Les deux hautes personnalités ont évoqué des sujets d’ordre bilatéral et des questions internationales notamment la sécurité sous-régionale.

Au plan bilatéral, le Chef de l’Etat et le Chef du gouvernement britannique ont échangé sur les efforts entrepris par notre pays pour attirer le secteur privé et surtout la nécessité de garder la dynamique.  En effet, notre pays a entrepris ces dernières années des réformes ambitieuses et courageuses pour créer  un climat des affaires favorable aux investissements privés locaux comme étrangers dans plusieurs secteurs à fort potentiel économique.

Les deux hommes d’Etat ont également échangé sur la politique de promotion des énergies renouvelables.  Le Premier ministre a félicité notre pays pour son engagement à promouvoir les énergies renouvelables et les projets déjà entrepris dans le secteur.

Pour rappel, le Togo a opté pour le mix énergétique. En témoignent l’initiative présidentielle d’électrification rurale à base de kits solaire (Cizo), les récentes mises en service de la centrale Kékéli à Lomé et de la centrale photovoltaïque de Blitta, l’une des plus importantes de la sous-région.

Sur la thématique du sommet, ils se sont félicités de l’intérêt de la communauté internationale à s’engager pour une éducation de qualité surtout en faveur de la petite enfance.

Le Chef de l’Etat et son hôte ont en outre convenu du renforcement des financements dans le secteur éducatif en vue de mieux garantir la scolarisation de la jeune fille.

La situation de la sous-région marquée par des menaces sécuritaires et des risques de déstabilisation ont également fait l’objet de discussions entre le Président de la République et le Premier ministre britannique. Boris Johnson a salué la contribution du Togo dans la consolidation de la paix et de la sécurité dans la région ouest africaine et au Sahel.