Aller au contenu principal

Réunion d’écoute et de partage d’informations sur la problématique de la migration

Publié le : 15 mai 2019
Réunion d’écoute et de partage d’informations sur la problématique de la migration

Dans le cadre du renforcement des capacités des fonctionnaires du Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur en vue de mieux accompagner la diaspora togolaise,en accord avec la volonté du Gouvernement de prêter plus d’attention aux Togolais vivant hors du territoire national.

Dans le cadre du renforcement des capacités des fonctionnaires du Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur en vue de mieux accompagner la diaspora togolaise,en accord avec la volonté du Gouvernement de prêter plus d’attention aux Togolais vivant hors du territoire national, Professeur Robert DUSSEY, Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur, a organisé, ce mercredi 15 mai 2019 à l’Hôtel du Ministre, une rencontre d’écoute et d’échange d’informations autour du thème intitulé : « La problématique de la migration dans le contexte du développement du Togo ».

En effet, les enjeux actuels des migrations se traduisent avant tout dans leur appropriation par les gouvernements, qui se sont d’ailleurs engagés à en faire un phénomène facilité, maîtrisé et sécurisé, ambitions portées par des textes universels, notamment le Plan d’Action conjoint de La Valette adopté en 2015 et le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières adopté à Marrakech en décembre 2018.

Au Togo, la question a été portée au rang des priorités de l’action gouvernementale à travers un faisceau d’initiatives. La plus récente concerne le renforcement de la politique du Gouvernement à l’endroit des Togolais de l’Extérieur traduit par le changement de la dénomination du Ministère des Affaires Etrangères, ainsi que le lancement d’une feuille de route en leur faveur.

Cette démarche très volontariste qui consiste en un ensemble de mesures incitatives visant à renforcer la confiance entre le Gouvernement et la diaspora, a également pour finalité de permettre à celle-ci de prendre une part active au développement socio-économique du Togo.

C’est ce qui explique l’initiative du Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur qui a jugé opportun d’offrir à ses Agents, de même qu’à certains fonctionnaires de quatre autres ministères dont le centre d’intérêt de la fonction a trait à la diaspora togolaise, l’occasion d’échanger et de renforcer leurs capacités sur les questions diasporiques.

De ce fait, la réunion d’écoute et de partage d’informations visait, en premier lieu, à définir les formes d’assistance dont dispose l’Etat pour faciliter le processus de départ des migrants et l’accompagnement permanent à la diaspora togolaise dans les pays d’accueil.

Plus concrètement, la rencontre a permis aux participants de s’approprier la thématique des migrations ainsi que les éléments importants tels que la double nationalité, l’orientation et le placement professionnels des migrants, le processus d’obtention des visas, la protection diplomatique et consulaire, l’assistance au rapatriement, etc.

Elle a également été l’occasion de vulgariser les mesures concrètes prises par le Gouvernement en vue de faciliter la contribution de la diaspora à la réalisation du développement du Togo. Ainsi, les participants ont évalué l’apport réel des migrants au progrès du Togo sur les plans de l’économie et de l’expertise et ont été outillés sur les projets porteurs du Plan national de développement vers lesquels la contribution financière de la diaspora peut être canalisée.

Deux panels portant sur deux sous-thèmes pratiques,à savoir l’assistance gouvernementale pour une migration réussie et  migration et développement, ont meublé la rencontre. Ces panels ont été animés par le Commandant SIMTAYA, Directeur en charge de l’Immigration à la Direction Générale de la Documentation Nationale ; de Monsieur Edmond Comlan AMOUSSOU, Directeur Général de l’ANPE et de Monsieur BABAKE Bawoumondom, Secrétaire Technique du Comité interministériel de coordination et de suivi des activités de migration et développement au Ministère de la Planification du Développement et de la Coopération.

Top