Une diplomatie au service du développement économique durable



Le Togo vient de loin, un parcours de combattant avec plusieurs obstacles à franchir avant de souffler, voilà ce qu’a vécu le Togo depuis 1990 jusqu’en 2013. L’heure du souffle a sonné. Fini du moins pour l’instant les crises politiques internes à répétition. Désormais, c’est la bataille du développement durable qui est amorcé. Cette bataille décrite dans la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion  de l’Emploi (SCAPE). Cette stratégie mobilise tant tous les acteurs que tous les secteurs de l’économie togolaise. A cet effet une nouvelle mission est définie pour la diplomatie togolaise qui ne serait plus seulement classique mais économique à la fois.

Pour la mise en œuvre de cette feuille de route et l’atteinte des objectifs, plusieurs initiatives ont été entreprises au Ministère des affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine.

Il faut noter l’agrandissement du champ diplomatique togolais à travers l’établissement de nouvelles relations diplomatiques avec de nouveaux pays surtouts les pays émergents, le renforcement des missions diplomatiques et consulaires du Togo à l’étranger en personnel et l’ouverture de nouvelles ambassades et  de nouveaux consulats.

Il faut souligner aussi, la création de la cellule économique qui a pour mission de faire la promotion des opportunités économiques, des opérateurs économiques du pays et d’explorer le reste du monde pour les investissements étrangers au Togo. Cette cellule travaille en collaboration avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo et la Zone Franche.

Une cellule de placement des Togolais dans les institutions et organisations internationales a été lancée depuis 2014 au Ministère sous la Direction des Organisations Internationales.

Même si au départ, le comité du programme de mobilisation de la diaspora pour le développement du pays était localisé à la Primature, il a été délocalisé plus tard au Ministère des Affaires Etrangères. Et dans un souci de mobiliser davantage cette diaspora, le Ministère vient de lancer un nouveau projet « Réussite diaspora » qui a pour objectif de récompenser et de faire connaître des compatriotes restés au pays, les talents et le génie des Togolais de l’étranger qui excellent dans divers domaines.

Pour plus de visibilité du pays et dans un souci constant de faire connaître le Ministère des Affaires Etrangères dans un monde de concurrence accrue, le Ministère a renforcé son système de communication avec la création d’un magazine bilingue et trimestriel nommé « DIPLOMAG» et l’animation aigüe de son portail web.

Cette présentation des différentes feuilles de route de la diplomatie togolaise au fil du temps montre que celle-ci s’adapte non seulement aux contingences internationales mais également au contexte politique national. En cinquante-cinq (55) ans de politique étrangère sans heurts majeurs ni de conflit interétatique, nous pouvons affirmer que le Togo a opté pour des relations de paix, de respect mutuel et surtout une diplomatie qui s’inscrit dans les normes internationales.

Cette diplomatie croit en l’avenir, au développement durable et équitable, en un monde juste, stable et paisible, et surtout en une planète moins polluée. C’est pour cela qu’elle sera là à tout moment pour la recherche de solutions pacifiques et adéquates à tous les maux sécuritaires, environnementaux et sociaux que connait aujourd’hui toute l’humanité.  Elle œuvrera davantage pour l’épanouissement aussi bien de tous les togolais locaux que des togolais expatriés et elle exportera vers tous les coins du globe sa culture dans un esprit d’intégration des peuples du monde.