Quinzaine de la Francophonie : Lancement des activités au Togo



thème retenu : « le pouvoir des mots ». Le ministre a fait remarquer que parler, c’est faire des choses avec les mots et fait remarquer que les mots engagent la responsabilité de leurs usagers et, deviennent pour cette raison, le ciment du lien social
En effet, c’est le 20 mars prochain que la communauté francophone du monde célèbre la journée mondiale de la francophonie. Il s’agit d’une tradition instaurée par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) qui offre chaque année l’occasion à tous les pays membres de célébrer la semaine de la Francophonie, la quinzaine de la Francophonie ou encore le mois de la Francophonie pour d’autres.
 
Lançant les activités de cette édition, Robert Dussey a salué la réussite de la célébration de l’année dernière qui a porté sur le thème « Jeunesse, environnement et climat » avec pour slogan « j’ai à cœur ma Planète ». Le ministre relève que ce thème et son slogan ont porté leurs fruits car les dirigeants du monde ont pris à cœur les problèmes et le péril qui menacent la planète Terre lors de la COP 21 tenue à Paris en décembre dernier.
 
« A ce rendez-vous mondial, beaucoup d’engagements ont été pris notamment l’élaboration de la Convention-cadre sur les changements climatiques qui sera signée à New York, le 22 avril 2016. Le Togo s’est résolument inscrit dans cette dynamique dès lors que le Gouvernement, la société civile et la communauté scientifique s’y emploient », a déclaré M. Dussey.
 
Cette année, le thème retenu est : « le pouvoir des mots ». Le ministre a fait remarquer que parler, c’est faire des choses avec les mots et fait remarquer que les mots engagent la responsabilité de leurs usagers et, deviennent pour cette raison, le ciment du lien social.
 
« L’interaction sociale et politique est médiatisée par le langage, par l’usage des mots… En Afrique, continent de l’oralité par excellence, les mots ont de la valeur et du pouvoir lorsqu’ils sont prononcés par les « maîtres de la parole », les maîtres de culte et d’initiation, les rois, les reines mères, et les prêtres. Ils font vibrer les cœurs, émeuvent, galvanisent et appellent à l’action », a déclaré le professeur Dussey.
 
Plusieurs activités sont inscrites au programme. Il s’agit des concours d’orthographe en français et en braille ; du concours de scrabble ; du concours de joutes verbales ; de la Formation des formateurs chargés de l’alphabétisation fonctionnelle des femmes ; des Cafés littéraires ; des Conférences-débats sur le développement durable ; des spectacles ; des foires du livre, etc.
Source : TogobreakingNews.com